Clicky

Draft NBA : tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sans jamais le demander !

Lorsque l’on s’intéresse au basket américain, et que l’on souhaite en comprendre le fonctionnement précis, un des premiers points à maitriser est la Draft NBA. Ce système de sélection de joueurs propre au championnat NBA permet aux équipes de recruter, chaque année, de nouveaux joueurs. Avec un système de loterie, une aide aux équipes les moins bien classés et quelques belles surprises, la Draft en NBA permet de rééquilibrer les forces en présence et de garantir un suspens constant pour cette compétition.

On vous explique tout ce la draft NBA dans cet article !

NBA draft

Le principe de la Draft NBA

A la fin de chaque saison, on prend le classement final et on l’inverse. Les premiers deviennent les derniers et cela détermine l’ordre de choix (les picks) des équipes. Le but de la Draft Nba est de répartir les jeunes joueurs d’université américaine et les étrangers afin de renforcer les équipes pour l’année suivante.

Ce système a été créé car contrairement à certains sports, comme le football, il n’y a pas de système de montées et descentes dans le championnat. Les équipes sont toujours les mêmes et on prenait le risque de voir toujours les mêmes teams au sommet du classement (même si c’est parfois un peu le cas malgré tout on vous le concède).

Désormais, les espoirs (à partir de 19 ans) qui sortent de l’université ou certains joueurs étrangers (une dizaine par an environ) peuvent s’inscrire à la Draft pour espérer être sélectionné par une équipe. Souvent, les jeunes joueurs participent à une summer League pour se faire remarquer.

Comment fonctionne la Draft en NBA ?

Durant cette nuit de Draft en NBA, les équipes qui ont eu les plus mauvais résultats peuvent sélectionner le joueur qui les intéresse. On tire au sort, parmi les équipes non qualifiées pour les Playoffs, l’ordre de choix afin qu’elle puisse choisir parmi les 14 premiers choix en priorité. Ensuite, tour à tour, les équipes choisissent un joueur. Il n’y a que deux tours, et donc 60 places maximums pour les jeunes joueurs (rappelons qu’il y a 30 équipes en NBA, 15 en Conférence EST et 15 en Conférence OUEST).

Pour les 14 premiers choix, c’est un système de loterie qui va déterminer l’ordre de choix. Le dernier du championnat a 25% de chance d’obtenir le premier choix, le second 19.9%, la troisième plus mauvaise équipe 15.6% et cela va decrescendo.

Pour le reste des choix, du 15e au 60e, c’est le classement du championnat qui importe et l’équipe la plus forte aura donc le tout dernier choix. On parle ici du classement en championnat et non pas d’une victoire durant les finales !

Il faut savoir que ce système de Draft NBA assure tout de même à chaque équipe un choix de joueur qui ne sera pas inférieur de plus de quatre rangs par rapport à sa position. De plus, certaines règles permettent aux équipes ayant des vues sur un joueur en particulier de s’échanger des picks, c’est-à-dire de laisser par exemple le choix n°1 à une équipe en échange du choix n°3.

Malgré quelques surprises ou quelques déceptions, la Draft NBA est généralement le tremplin de carrière des stars de la NBA de demain.

draft nba

Trade et Draft NBA

Comme on l’évoque plus haut, les équipes peuvent se mettre d’accord en amont pour effectuer des transferts. Ce qu’on appelle ici les Trade.

Bien plus compliquées que les transferts que l’on connait dans les sports traditionnels en Europe, ou un joueur est simplement transféré pour un certain montant, un certain salaire et une durée fixe vers une autre équipe, les trade NBA comprennent de nombreuses spécificités. Sans trop vous perdre en détails, il faut savoir qu’un joueur NBA peut être transféré dans une équipe sans son accord,  et que le processus de transfert est extrêmement minutieux. Les équipes doivent respecter un cap salarial précis, les informations médicales sont analysées en profondeur, les polices d’assurances d’un joueur peuvent être transférées d’un club à l’autre. Parfois, pour certains joueurs privilégiés, il existe une clause de non-transfert.

La Draft NBA est parfois intimement lié au Trade, car certains accords peuvent comprendre des choix de picks prioritaires pour la saison suivante. Prenons l’exemple de cette année avec Boston et Philadelphie qui se sont mis d’accord pour un échange durant la draft. Afin de s’assurer de la venue de Markelle Fultz, un meneur qui vient de l’université de Washington, l’équipe de Philadelphie a cédé aux Celtics de Boston leur troisième choix cette année, ainsi qu’un choix du premier tour en 2018 ou en 2019.

draft nba 2017

Le point sur la draft NBA 2017

Que s’est-il passé d’intéressant dans la Draft NBA 2017 ?

Cette année, le top 3 des joueurs draftés a vu Markelle Fultz rejoindre les 76ers de Philadelphie (avec l’accord mentionné plus haut), Lonzo Ball a rejoint les Lakers de Los Angeles, et Jayson Tatum a rejoint les Celtics de Boston.

On notera que trois français ont été choisis durant le Draft 2017 : Frank Ntilikina qui atterrit au Knicks de New York (en provenance de Strasbourg), Mathias Lessort qui depuis Nanterre 92 va rejoindre les 76ers de Philadelphie, et Alpha Kaba qui rejoint les Hawks d’Atlanta.

Une première cette année en NBA, cette Draft a vu 16 Freshmen (joueurs n’ayant qu’une année d’expérience universitaire) être sélectionnés sur les 30 joueurs draftés au premier tour. C’est un record !

Commenter